Autour de son livre : souviens toi qui tu es

En dialogue avec Abdelali Errehouni

« Il y a trois mille ans, les Égyptiens pensaient que les chats avaient plusieurs vies grâce à leur capacité à virevolter pour échapper au danger. Ils avaient remarqué que ces félins étaient capables de sortir vivants après une chute d’une hauteur considérable. Ils en vin-rent à croire que cela était le signe de vies multiples. Safia est un chat de gouttière qui retombe sur ses pattes. Quels que soient les obstacles. Toutes griffes dehors. On a tenté de la domestiquer, mais toujours elle leur a échappé : rebondir pour exister ».

Bahaa Trabelsi est née à Rabat, au Maroc. Journaliste, écrivaine, et même scénariste à certaines occasions, Bahaa Trabelsi a fait de l’écriture son cheval de bataille. Elle a été journaliste culture, société et directrice de rédaction, dans plusieurs supports aussi bien magazines que tabloïds. Ses dossiers et enquêtes ont été nombreux et ont abordé des sujets sensibles tels que la vie dans les prisons marocaines, l’homosexualité ou la prostitution. Membre actif de la société civile, elle a participé à la création et au développement de plusieurs associations, comme l’Association de lutte contre le Sida, ou Femmes et développement.

Elle a écrit et publié six ouvrages, cinq romans et un recueil de nouvelles, Une Femme tout Simplement (Eddif), Une vie à Trois où il est question d’une histoire d’amour entre deux hommes (Eddif), Slim, les femmes, la mort (Eddif), Parlez-moi d’amour ! (La Croisée des chemins) et Souviens-toi qui tu es (La Croisée des chemins)

Bahaa Trabelsi a obtenu en 2014 le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone pour son recueil de nouvelles Parlez-moi d’amour ! La chaise du concierge aux éditions (Le Fennec) qui a eu le prix Sofitel 2017. Souviens-toi qui tu es (La Croisée des chemins, 2019) est son tout dernier roman.

Partager :