Réalisateur : Hoël Caouissin

Pays : France

Durée : 26 minutes

Tarif : Gratuit

Cinéma

Un loup borgne tourne dans sa cage dans un zoo en hiver. Un jeune garçon, intrigué, vient tous les jours l’observer en silence. Le loup finit par répondre à ce regard, et un dialogue muet se noue entre les deux personnages. Dans l’œil du loup se lit l’histoire de sa jeunesse : Loup-bleu a grandi auprès de sa mère Flamme noire, de ses frères les Rouquins et de sa sœur Paillette, une louve au pelage doré, que le loup sauve de la captivité en tombant à sa place dans un piège où il laisse un œil. Loup-bleu connaît alors la captivité dans plusieurs zoos, où il rencontre une louve, Perdrix.

L’œil de l’enfant reflète à son tour son histoire : il s’appelle Afrique, et a perdu sa mère encore enfant au cours d’une nuit de fusillade où elle l’a confié in extremis au marchand Toa et à son dromadaire Casseroles. Afrique parcourt tour à tour l’Afrique jaune, puis l’Afrique grise, où Toa le vend au Roi des Chèvres, pour le compte duquel il devient berger ; il rencontre Guépard et Hyène, et tente de les apprivoiser, mais semble être trahi par eux, et se retrouve enfin dans l’Afrique verte, où il rencontre Mama (M’ma) et Papa (P’pa) Bia, qui l’adoptent. Chassée par la déforestation, la famille doit s’exiler vers l’Europe et s’installer en ville, où Papa Bia devient gardien dans un zoo. Afrique y retrouve ses anciens amis animaux, et y fait la connaissance du loup. L’œil du loup est guéri depuis longtemps, mais il refuse de le rouvrir, convaincu que le monde ne vaut pas la peine qu’on le regarde avec les deux yeux ; mais l’enfant finit par le convaincre du contraire

Partager :