Du
samedi 14 déc.
09:30

Au
samedi 21 déc.
19:00

Le dialogue que le monde a oublié : Toumliline 56/57

Exposition du 14 décembre 2019 au 21 décembre 2019 dans la patio de l’Institut français d’Essaouira

Toumliline, « les pierres blanches » en berbère, est situé dans le Moyen-Atlas, près de la petite ville d’Azrou. Un monastère chrétien, bénédictin, y fut édifié en 1952, sous le protectorat français. A l’indépendance, les moines furent autorisés à rester en raison de leur démarche de dialogue, d’accueil et de fraternité à l’égard des autorités marocaines et de la population.

Durant l’année, les moines mettaient à la disposition des populations environnantes des bibliothèques et un dispensaire ; et aux étudiants venus de tout le Maroc, des cycles de cours de langues, de culture générale et de formation professionnelle étaient dispensés.

De 1956 à 1968, le monastère accueilli les « Rencontres Internationales » de Toumliline qui ont rassemblé pour débattre des personnes venues d’Afrique, du monde arabe, d’Asie, d’Europe et d’Amérique, de toutes confessions, et de toutes opinions politiques. Les premières rencontres internationales se sont tenues sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed V. Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, alors prince héritier, présida la session de 1957, à laquelle participa Feue Son Altesse Royale Lalla Aïcha en intervenant sur l’émancipation de la femme marocaine.

Lieu de débats politiques, sociaux et œcuméniques, monastère chrétien en terre d’islam ayant vécu en bonne entente avec les populations locales et avec les institutions officielles, Toumliline accueillit une expérience qui témoigne de la possibilité d’ouvrir à nouveau des espaces de dialogue sur les affaires de la cité et du citoyen à portée universelle.

Exposition en partenariat avec Fondation Mémoires pour l’Avenir.
Exposition sur deux sites : Nous vous invitons à découvrir la première partie à Dar Souiri, 10, avenue du Caire, Dar Souiri.، Essaouira 44000 et de poursuivre la visite à l’Institut français (Patio).
Partager :