Du
jeudi 04 oct.
Au
dimanche 07 oct.

La 3ème édition des Nuits Photographiques d’Essaouira se met en place… Du 4 au 7 octobre prochains, place aux Rencontres franco-marocaines entre jeunes photographes et artistes reconnus qui partagent une même passion, la photographie. C’est en effet l’esprit de ce jeune festival d’Essaouira qui, d’année en année, prend ses marques dans cette ville remarquable aux traditions multiculturelles reconnues.

Issues d’une initiative du photographe professionnel français de renommée internationale, Stéphane Kossmann, les Nuits Photographiques d’Essaouira sont la réplique des Nuits Photos de Pierrevert, qui ont célébré cette année avec un beau succès leur 10e édition. L’objectif est le même : transmettre les valeurs de la photographie dans tous ses genres, du reportage à la création artistique pure en passant par la mode, et en s’appuyant sur la rencontre des plus grands et des plus modestes, des plus anciens aux plus jeunes.


Programme 

Jeudi 04/10

  • Atelier dans la rue devant l’Institut français animé par le Président du festival, Stéphane Kossmann, sur le thème de la prise de vue et du portrait.
  • Inauguration officielle du festival à 18h30 avec le vernissage de l’exposition de Joseph Marando, photographe français d’origine marocaine, parrain de cette 3ème édition, à Dar Souiri, siège de l’association Mogador.

Vendredi 05/10

  • Atelier à l’Institut français animé par le parrain du festival Joseph Marando.
  • Lecture de portfolios à l’Institut français, de 10h00 à 12h00
  • Vernissage de l’exposition de l’invité d’honneur Jean Daniel Lorieux, à 18h30 à l’Institut français.
  • Projection sur les remparts des travaux des candidats sélectionnés suite à l’appel à candidatures, à 21h30, place Moulay Hassan (également exposés au Bastion, Borj Bab Marrakech).

Samedi 06/10

  • Lecture de portfolios au Borj Bab Marrakech de 10h00 à 12h00
  • Vernissage de clôture du festival – Exposition collective, Borj Bab Marrakech à 18h30

Les invitées du festival, Béatrice Augier, Céline Ravier et Céline Villegas seront elles aussi, exposées tout comme la lauréate des Nuits Photos de Pierrevert 2018, Constance Descordes. Pierre Faure, autre artiste fétiche des Nuits Photos de Pierrevert, qui a été accueilli en 2017 en résidence, présentera également sa vision sensible d’Essaouira.

Ces collaborations et échanges démontrent, s’il en était besoin, l’état d’esprit de ce festival qui se situe délibérément dans le champ du partage et de la transmission. Un débat organisé autour du travail du parrain, ainsi qu’une lecture de portfolios où les jeunes viennent se frotter à la critique, mais surtout aux avis éclairés de leurs aînés, permettra de toucher le public le plus large, tout comme le festival OFF qui se déroulera dans une dizaine de lieux de la médina.

Toute l’équipe du festival, Français et Marocains réunis, tous bénévoles, se félicite du partenariat très positif qui associe dans cet événement l’Institut Français et l’Association Essaouira Mogador, avec le soutien de la Direction Provinciale du ministère de la Culture, de la Mairie d’Essaouira et de sponsors privés.

Rendez-vous à partir du 4 octobre pour partager ces beaux moments autour de l’image qui, plus que tout autre support, informe ou séduit, à travers des messages d’émotion, de beauté et toujours d’humanité.

Partager :