Conférence et Rencontre
mercredi 22 nov.
19:00
Patio - Institut français d'Essaouira - Essaouira

Présentation du livre Musiciennes du Maroc (ed. Marsam, 2017) par l’auteure Rita Stirn
Chants soufi par les Haddarates d’Essaouira (présenté par Mme Latifa Boumazzough)

Rita Stirn-Wagner est née en France, à Strasbourg. Elle a enseigné à l’Université de Strasbourg, à l’Université Clemson en Caroline du Sud (USA) et à l’Université Internationale de Rabat. Elle est membre fondateur du Festival jazz d’Or de Strasbourg. Elle a pratiqué la percussion brésilienne en France et au Maroc (Association Matissa) et devient traductrice après avoir suivi des études d’arabe.

Lorsqu’elle a l’idée d’écrire Musiciennes du Maroc, Rita Stirn choisit une approche sociologique et compose une série de portraits, dans lesquels elle raconte le parcours d’artistes de musique marocaines et de femmes passionnées par cet art. La musique comme refuge, comme voie de l’engagement personnel, social ou politique, chaque musicienne et chanteuse a une histoire.

Après 3 ans de collecte et d’écriture, un périple de Tanger aux montagnes de l’Altas, jusqu’au Sahara, pour aller à la rencontre des femmes musiciennes du Maroc : le projet prend forme. Tout un panel de la scène musicale féminine marocaine. Les grands noms, mais aussi les musiciennes de talents moins médiatisées, comme la rappeuse Soultana ou la chanteuse Jalila Megri. Traduits en arabe et en anglais, ces portraits ont vocation à rendre hommage à leur travail artistique, tant à un niveau national que dans une mesure internationale.

La conférence sera suivie par des chants soufi des Haddarates d’Essaouira, un collectif féminin auquel Rita Stirn consacre un chapitre dans Musiciennes du Maroc. « La hadra féminine est l’expression d’une mystique soufie populaire, elle est à l’origine du Festival Hadra d’Essaouira, fondé en 2012 par Latifa Boumazourgh et l’Association des Haddarat Souiriyat (femmes chantant la hadra à Essaouira) ».

Entrée libre et gratuite

 

Partager :