Le Maroc possède un trésor méconnu : un patrimoine de salles de cinéma représentatif de toutes les décennies et des nombreux mouvements architecturaux du XXe siècle. Une telle diversité et un tel état de conservation sont rares. Au contraire de nombreux pays où les salles mono-écran ont été transformées en multiplexes, les cinémas du Royaume ont gardé leur architecture et leur cachet.
Malheureusement, ce patrimoine est menacé. De 240 salles en activité dans les années 80, il n’en reste plus qu’une vingtaine environ. Pour beaucoup en difficulté financière, ces salles souffrent aujourd’hui d’un manque d’entretien et se dégradent vite.

L’exposition « Cinémas du Maroc » ne doit être vue comme une fin en soi. II s’agit plutôt d’un point de départ : une première étape visant à sensibiliser l’opinion publique et à s’interroger ensemble sur I‘avenir de ce patrimoine. Cette exposition est un laboratoire, et pourquoi pas, une étape vers une structure dont l’objet serait la préservation et la mise en valeur des salles de cinéma du Maroc.