Le balafoniste Mamadou Diabaté, né au Burkina Faso, vient d’une famille « Jeli » de griots qui chantent et content le peuple Samba. Sa virtuosité est remarquable – certains disent qu’il aurait plus que deux mains. Des techniques explicites permettent à Mamadou Diabaté de jouer des solos au balafon donnant l’impression que trois balafonistes jouent ensemble.
uments fétiches du terroir (bendir, 3oud ou encore derbouka) ses états d’âmes, ses fous rires, ses coups de gueule, sa folie, ses blessures et les couleurs de sa vie.