samedi 26 oct.
10:30
Maison Denise Masson - Marrakech

Dans son récent essai Le corps enchaîné, Mohammed Ennaji épingle, de manière captivante, la manière dont la femme est perçue dans le Coran et la Sunna. C’est un ouvrage qui va au-delà d’un simple constat sur la place de la femme et sa représentation en Islam. L’auteur analyse non seulement le paradigme des « mères des croyants » en tant qu’institution, mais également les procédures par lesquelles l’émancipation féminine a été enchaînée en diabolisant le corps de la femme.

Écrivain et historien, il est professeur à l’Université Mohamed V, Rabat.
Ses ouvrages sur le pouvoir, le religieux, les rapports sociaux, font référence sur le plan international.
Parmi ses publications : Le Makhzen et le Souss al-Aqsa, la correspondance politique de la maison d’Iligh (CNRS, 1988), Soldats, domestiques et concubines (Balland, 1994), L’amitié du prince (Casablanca, 2005), Le sujet et le mamelouk, esclavage et religion dans le monde arabe (Mille et Une Nuits, 2007), Incursions profanes (Casablanca, 2011), Le fils du prophète (La Croisée des chemins, 2014), Ma page facebook, une quête identitaire (La Croisée des chemins, 2015), L’obélisque du calife (Falia, 2016)

Il prépare actuellement un livre sur le Coran. Il est aussi l’un des principaux entrepreneurs culturels au Maroc (Printemps Musical des Alizés, Andalousies Atlantiques, Awtar, Mawazine, Chœur des Trois Cultures).

Partager :