Pour la troisième année consécutive, l’Institut français d’Agadir organise la Semaine du Conte et de l’Oralité. Des spectacles et ateliers seront ainsi proposés à Agadir et à Tiznit.

Au travers du spectacle L’Ombre du Soufi, vous assisterez à un dialogue poétique et philosophique entre un comédien et le monde des ombres ; un Kamaishbai, technique de contage d’origine japonaise sera également présenté par Philippe Robert et le conte musical Le voyage de Delacroix vous guidera sur les pas du célèbre peintre français.

Le programme détaillé vous sera communiqué ultérieurement

L’OMBRE DU SOUFI

Langue : français

Public : tout public

Dans ce spectacle de théâtre et d’ombres tout public, les contes sont tirés du recueil « Contes des sages soufis » de Henri Gougaud, écrivain et conteur français dont le travail d’adaptation offre une meilleur accessibilité aux contes Soufis pour le lecteur d’aujourd’hui. Ces contes font découvrir une facette moins connue mais fondamentale de l’Islam : le Soufisme.

Le conteur, Badradine Reguieg, et les projections d’ombres réalisées par Véronique Le Gaillard, servent les histoires afin de transporter le spectateur dans l’univers poétique et philosophique des contes soufis.

KAMISHBAI

Langue : français
Public : à partir de 7ans, public familial

Un kamishibaï plus rythmé et fluide pour intéresser aussi bien les adultes et que les adolescents. Philippe Robert bruite, chante en direct et utilise toutes les surprises visuelles possibles pour que ces récits édifiants soient vivants comme un film d’animation.

Une heure de contes et de nouvelles du Japon, de France et d’Afrique en 170 dessins. Mystères de la nature et sagesses du monde en sont les thèmes principaux. Des récits fantastiques pour s’amuser à jouer avec la peur et découvrir l’étrange en soi.

 

 LE VOYAGE DE DELACROIX

Langue : français
Public : à partir de 10 ans

Il est des aventures qui changent votre vie et d’autres qui changent le cours de l’histoire. C’est une de ces aventures qu’a débutée le peintre français Eugène Delacroix lorsqu’il débarqua le 25 janvier 1832 dans la baie de Tanger.

Il ne le savait pas encore, mais ce qu’il allait vivre lors de ce voyage extraordinaire dans le Royaume Chérifien allait bouleverser profondément son art mais aussi toute l’histoire de la peinture occidentale.

Partager :