mardi 11 févr.
19:00
Salle Brahim Radi - Agadir

Alaa ZOUITEN, Oud, arrangement et composition
Roland SATTERWHITE, Violon
Tarek YAMANI, Piano
Amine BLIHA, Drums, Percussion

Né en 1985 à Casablanca, Alaa Zouiten découvre sa passion pour la musique dès l’âge de 6 ans. Elève brillant et studieux, il obtient son baccalauréat avec mention, entame des études en médecine à Marrakech et sort du conservatoire premier de sa promotion. Fasciné à l’époque par la musique arabo-orientale classique, il se découvre un penchant pour le oud et rêve de suivre le pas de ses luthistes idoles comme Farid Al Atrach, Munir Bachir, Naseer Shemma ou Said Chraibi. En 2008, il rejoint le groupe de fusion marocain Jbara qui lui permet d’acquérir une nouvelle expérience musicale et le propulse sur le devant de la scène nationale et internationale. L’artiste décide alors de tout laissé pour se consacrer à sa passion de toujours, le oud et entame des études musicales en Allemagne. En 2010, il enregistre « Un oud fou » dans un style jazzy arabo-andalou. Epris de flamenco, Alaa s’intéresse à plusieurs styles musicaux, notamment le Rock progressif, le Reggae, le Blues, la musique baroque, médiévale et classique, ainsi que les musiques traditionnelles marocaines tel que le « Gharnati », « Gnaoua » ou « Ayta ». Inspiré par Miles Davis, l’artiste découvre l’esprit du jazz et crée un style personnel qui s’ouvre à une multitude de possibilités musicales. En 2012, il sort « Hada Makan », un opus enregistré en Allemagne où il repousse les limites du oud pour accoucher d’un style métissé résolument contemporain oscillant entre musique arabo- andalouse, flamenco, Jazz et Rock. Avec son dernier album « Talking oud » (2014), Alaa continue son processus expérimental, libère les cordes de son oud pour mieux saisir l’ambre du flamenco.

Partager :