Du 14 au 17 décembre 2023, l’Institut français du Maroc présentera la première édition du Festival Amwaj أمواج à Casablanca. Dédié à la radio, aux podcasts et à la création sonore, le Festival interrogera ce secteur en pleine ébullition. Un événement organisé en partenariat avec l’association Longueur d’Ondes (Brest, France) et le studio indépendant Les Bonnes Ondes (Casablanca).

Tables rondes, écoutes collectives, performances artistiques, exposition et concert

Amwaj أمواج réunira en un même lieu les acteurs-clé et professionnels du son du Maroc et de France. Une cinquantaine d’intervenants proposera des tables rondes, écoutes collectives, performances artistiques ou concerts. En guise d’avant-goût : le célèbre rappeur Oxmo Puccino présentera son podcast Les Histoires de Quartier (Arte Radio) ; l’humoriste Asmaa El Arabi évoquera son rapport au genre en interview publique enregistrée avec Jins Podcast ; la documentariste Adila Benedjaï-Zou (France Culture) et la journaliste Fedwa Misk donneront à entendre les voix du féminisme ; le musicien Réda Allali (Radio Maarif / Hoba Hoba Spirit) explorera la question de l’expression populaire par le foot et le podcast; Omar Ouahmane (Radio France) racontera son parcours de grand reporter de guerre ; l’artiste-plasticien Karim Rafi exposera son dispositif sonore et philosophique Et si, de la brume ; Surgit la nuit !

Téléchargez ici le programme !

Impulser la création, l’émergence de nouveaux auteurs et auditeurs

En croisant les influences et récits communs aux deux pays, le Festival favorisera les rencontres pour questionner et nourrir la richesse grandissante des créations sonores. Dans une perspective de transmission et afin de favoriser l’émergence de nouveaux auteurs, des sessions de formation seront proposées tout au long du festival à destination de jeunes professionnels. En parallèle, un appel de l’Institut français du Maroc a permis le soutien financier de douze projets de création sonore marocains. Enfin, des rencontres scolaires et jeune public sensibiliseront les plus jeunes à l’écoute et au son.

Proposer un retour à l’écoute et à l’attention

Le Festival est avant tout conçu comme un retour à l’écoute et à l’attention. Il doit permettre de promouvoir ces écritures alternatives, protéiformes et inclusives qui ouvrent un espace dans lequel le droit à la parole serait rééquilibré pour toutes et tous.