Les projets de coopération linguistique, menés par l’Institut français de Rabat sont définis en concertation étroite avec nos partenaires marocains.

Dans les actions qu’il entreprend avec l’Académie Régionale d’Education et de Formation, l’Institut français de Rabat porte ses efforts sur des projets linguistiques et didactiques. En particulier, l’Institut français de Rabat travaille au succès des sections internationales – option langue française, une réforme ambitieuse du système éducatif marocain. Un intérêt particulier est aussi accordé au programme « Agir autrement pour améliorer l’enseignement-apprentissage du français », à travers les différentes formations que l’Institut français de Rabat organise dans le cadre de l’université de printemps. L’objectif premier de ces formations est de doter l’enseignant d’outils didactiques et de pratiques pédagogiques lui permettant de renouveler ses pratiques de classes et de favoriser la réussite de ses élèves.

Des rencontres pédagogiques sont organisées chaque mois afin d’offrir aux enseignants des différents cycles, l’opportunité de rencontrer des spécialistes dans le domaine de l’éducation. Les enseignants peuvent ainsi débattre avec des concepteurs de dispositifs didactiques, autant de ressources offertes en matière de formation continue.

L’Institut français de Rabat organise annuellement, en partenariat avec l’AREF, le Prix littérature jeunesse. Cette activité, officiellement reconnue comme bonne pratique pédagogique par les autorités éducatives, promeut la lecture au sein des collèges.

Les actions programmées avec l’Université Mohammed V témoignent d’un partenariat attentif aux besoins du système universitaire marocain. E-Learning, débats d’idées, ateliers culturels sont quelques-unes des actions, régulièrement organisées dans les différentes UFR de l’université.

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la francophonie, l’Institut français de Rabat organise conjointement avec ses partenaires diplomatiques et éducatifs, des événements à destination du monde scolaire, estudiantin et du large public. Il s’agit notamment de l’organisation d’une soirée culturelle autour d’un spectacle francophone, ainsi que de concours valorisant l’expression personnelle des étudiants (SLAM, Théâtre d’improvisation, poésie, création de contenus sur une plateforme multimédia…). Des invitations de conférenciers permettent également la tenue de débats qui s’emploient à valoriser le Maroc, dont le poids et l’influence augmentent dans le monde francophone.

Partager :