Actualités

CONCERT : LES TURQUERIES

Rencontre entre musique ancienne et musiques traditionnelles orientales L’Ensemble Les Turqueries est avant tout une rencontre humaine, celle de cinq jeunes musiciens passionnés issus d’univers différents, avec pour envie commune le partage et la rencontre entre la musique ancienne européenne et les musiques traditionnelles d’Orient. Si les cultures orientale et occidentale nous semblent parfois éloignées, […]

EXPOSITION SPORTIVES

En partenariat avec Nawal El Moutawakel Commissaire de l’exposition : Christian Seychal A l’occasion de la Journée internationale du Sport au service du Développement et de la Paix, l’Institut français de Rabat, en coopération avec l’Ambassade de France, met en avant le sport au féminin dans une exposition parrainée par Mme Nawal El Moutawakel, Présidente de l’Association […]

SPECTACLE DANSE / NOUVELLES PIECES COURTES / PHILIPPE DECOUFLÉ

Le spectacle « Nouvelles pièces courtes » est, comme son nom l’indique, composé de plusieurs pièces courtes. Le lien qui existe entre elles est temporel – elles sont présentées le même jour – et personnel – elles sont écrites par le même auteur, interprétées par les mêmes artistes. La composition de chaque pièce lui est spécifique : […]

ATELIERS JEUNESSE – MARS – DIS-MOI DIX MOTS

Pour cette nouvelle édition, l’opération « Dis-moi dix mots…sous toutes les formes » met à l’honneur les diverses formes de l’écrit en mettant en avant les dix mots suivants : arabesque, composer, coquille, cursif/cursive, gribouillis, logogramme, phylactère, rébus, signe, tracé. Les croqueurs de livre ! Cette animation permet aux enfants de 8 à 12 ans […]

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE / LE MAROC DE DAOUD AOULAD SYAD

Vernissage le lundi 18 février à 18h30 à la Galerie de l’Institut français de Rabat (1, rue Abou Inane, Hassan). C’est avec une centaine de photographies noir et blanc, pour la plupart iconiques, que l’œuvre de Daoud Aoulad-Syad est présentée dans la Galerie de l’Institut français: «MAROC 1980—2000», «LE MAROC, D’OMBRE ET DE LUMIÈRE» ET […]

EDMOND

Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi […]