Du
jeudi 29 nov.
18:30

Au
jeudi 10 janv.
18:00

L’exposition « Encre et lumière», met l’accent sur la recherche omniprésente de l’artiste sur l’encre et la transparence. Celui-ci a en effet été longtemps fasciné par l’importance de la lumière dans la calligraphie. Le principe du plein et du délié est l’essence même de l’esthétique typographique. Durant des années, Abdallah Akar a tenté de traduire cette recherche par une matérialisation, par un choix idéal des matériaux et des tissus, de la toile simple au papier transparent en passant par le métal.

Dans les « Poèmes suspendus », il présente avec brio l’effet de la lumière dans l’écriture.

Né en Tunisie, Abdallah Akar arrive en France en 1970 pour poursuivre des études supérieures scientifiques.En 1980 , il rencontre un maître en la personne du calligraphe irakien Ghani Alani. A partir de cette époque il se partage entre enseignement de la calligraphie , collaborations multiples avec l’Institut du Monde Arabe, séminaires tant en France et à l’étranger et création dans son atelier du Val d oise, près de Paris.

Artiste des deux rives, nourri dans ses apprentissages aux sources de l’écriture arabe, à ses codifications graphiques successives qui la font passer de l’angulosité primitive à la liberté la plus fleurie, sans rien renier de ces immenses acquis, Abdallah Akar  a pris le parti de faire entrer la calligraphie dans l’art contemporain.

 

 

 

Partager :